Éliminer le CBD

- Catégories : e-Liquides , Fleurs , Huiles

L'un des nombreux cannabinoïdes contenus dans les plantes de chanvre est le CBD, souvent connu sous le nom de cannabidiol. Les produits infusés au CBD ont gagné en popularité ces dernières années, notamment parce que de plus en plus d'études exposent les divers avantages médicinaux que le CBD a à offrir.
Il a été démontré que ce cannabinoïde possède des qualités anti-inflammatoires et apaisantes, ce qui se traduit par une diminution des douleurs, une réduction du stress et une vie quotidienne plus équilibrée. Le CBD peut également vous aider à mieux dormir tout en soutenant d'autres sections de votre corps, comme le cerveau et le cœur. Voici tout ce que vous devez savoir sur la fonction du CBD dans l'organisme et sur la durée de sa présence dans votre système.

Les facteurs qui influent sur la durée de la présence du CBD dans votre organisme

Bien que le CBD n'ait pas les mêmes effets psychoactifs que le THC, ce qui signifie que vous ne serez pas dans les vapes ou ne ressentirez pas d'euphorie ou de confusion, il persiste malgré tout dans votre système pendant une longue période. Cependant, il n'existe pas de réponse unique à la question de savoir combien de temps le CBD reste dans votre organisme.
Il faut plutôt tenir compte de divers paramètres, dont le métabolisme, la dose, la technique d'administration et la fréquence d'utilisation. Ainsi :

  • la vitesse à laquelle le CBD est métabolisé et ensuite excrété est fortement influencée par le métabolisme d'une personne. Par rapport à un utilisateur plus âgé, les individus plus jeunes ont un métabolisme plus rapide, ce qui implique que le produit chimique peut quitter le corps plus tôt ;
  • un autre élément crucial à prendre en compte est le dosage. La quantité de CBD consommée a un impact sur la durée pendant laquelle il reste dans votre système. Plus la dose est importante, plus le médicament reste longtemps dans l'organisme ;
  • la façon dont le CBD est administré dans l'organisme détermine ses effets et sa présence dans le corps. Fumer et vaper du CBD a des effets bénéfiques instantanés, mais manger des gummies ou d'autres edibles prend une heure ou plus pour produire des effets ;
  • la fréquence d'utilisation est la dernière considération. L'utilisation régulière du CBD a un effet sur la durée d'action du cannabinoïde dans l'organisme.

Combien de temps le CBD fait-il effet ?

Le mode d'ingestion est essentiel pour déterminer combien de temps il faut pour ressentir les bienfaits du CBD et combien de temps ils restent.

Ingestion

La façon la plus populaire de consommer du CBD est l'ingestion orale. L'administration de quelques gouttes d'huile de CBD directement dans la bouche, par exemple, est une approche pratique pour obtenir les effets thérapeutiques de ce cannabinoïde. L'ingestion, en revanche, n'est pas toujours la forme la plus efficace d'absorption du CBD pour les personnes qui veulent en ressentir les avantages immédiatement.

L'huile de CBD est avalée pour éviter que le cannabis n'entre immédiatement dans la circulation sanguine. Au lieu de cela, il passera par le système digestif avant de se diriger vers le foie, où il sera décomposé avant d'entrer dans la circulation.

Sublinguale

L'administration sublinguale est considérée comme plus efficace que l'ingestionL'huile de CBD peut être prise par voie sublinguale en insérant quelques gouttes sous la langue et en les y maintenant pendant deux à quatre minutes, puis en les faisant pénétrer dans les tissus sous la langue et à l'intérieur des joues avec la langue avant d'avaler le reste. Le CBD est acheminé vers la circulation par les muqueuses de la bouche, contournant entièrement le système digestif et le foie.

Inhalation

En raison de son absorption rapide et de la capacité des poumons à transférer le CBD dans la circulation, l'inhalation de fleurs de CBD est également une excellente voie d'administration du CBD. L'interaction avec le corps est la même, que vous fumiez une souche à forte teneur en CBD ou que vous tiriez sur un vaporisateur pour CBD. Les cannabinoïdes sont délivrés directement aux poumons lorsque le CBD est respiré, où ils sont rapidement absorbés dans la circulation sanguine et circulent.

Comment le CBD est stocké dans notre corps ?

Si vous ingérez 40 mg d'huile de CBD, par exemple, il n'en restera que 20 mg dans votre organisme après 24 heures. Après 24 heures supplémentaires, il n'en restera que 10 mg. Ce processus de réduction de moitié est répété jusqu'à ce qu'il n'en reste presque plus aucune trace dans votre corps.

Si c'est le cas, le CBD ne devrait durer que quelques jours dans notre organisme, non ? En quelque sorte, oui. Alors que le CBD lui-même peut disparaître en quelques jours (selon la quantité que vous avez ingérée), les métabolites qui métabolisent le CBD peuvent être conservés pendant des semaines. Ainsi, même s'il ne reste pas de molécules de CBD pures, il reste des métabolites.

Cette décomposition est également influencée par votre type de corps. Le CBD est un composé qui s'accumule dans les cellules graisseuses. Le CBD est davantage stocké chez les personnes ayant un IMC plus élevé et plus de graisse. Cela raccourcit le temps nécessaire à votre corps pour décomposer le CBD. En règle générale, plus vous avez de graisse sur votre corps, plus il faudra de temps pour détruire tout le CBD qui a été déposé dans ces cellules graisseuses.

Toutes ces variables entrent en jeu lorsqu'il s'agit de déterminer si le CBD sera détecté lors d'un test de dépistage de drogues. C'est pourquoi, avant de parler du CBD et du dépistage des drogues, nous devons d'abord comprendre comment notre corps absorbe et stocke le CBD.

Combien de temps le CBD reste-t-il dans l'urine ?

De nombreux tests de dépistage de drogues actuels examinent un échantillon d'urine pour voir s'il contient des substances interdites. Bien qu'il n'y ait pas beaucoup de recherches qui examinent combien de temps le CBD reste détectable dans l'urine, l'une d'entre elles a trouvé des informations intéressantes.
Une recherche a examiné les capsules, les huiles et les fleurs ainsi que d'autres produits à base de CBD. Les échantillons d'urine des volontaires ont été examinés après deux heures, et ils sont tous revenus positifs. Les niveaux de CBD n'ont plus été détectés après avoir retesté les échantillons d'urine 24 heures plus tard.
N'oubliez pas qu'il s'agit de l'une des rares études à rechercher le CBD dans l'urine. Si vous devez bientôt passer un test de dépistage de drogues, il est conseillé de ne pas consommer de CBD pendant au moins une semaine.

Combien de temps reste-t-il dans votre système sanguin ?

Bien que les tests sanguins pour le CBD et les cannabinoïdes ne soient pas aussi fréquents que les tests urinaires, ils peuvent être utilisés pour identifier les métabolites du THC. En raison de la rapidité avec laquelle le THC est éliminé de votre circulation, ils ne constituent pas la technique recommandée pour le dépistage des drogues.

Le THC n'est détectable dans votre plasma que pendant environ cinq heures après sa consommation, en moyenne. Les métabolites du THC, et donc le CBD, peuvent rester dans l'organisme jusqu'à une semaine.

Combien de temps reste-t-il dans vos cheveux ?

Les tests capillaires sont bien connus pour leur capacité à identifier les drogues sur de longues périodes. Les métabolites de THC dans le CBD peuvent être détectés dans ces tests jusqu'à trois mois après la consommation. Les tests capillaires pour le THC et le CBD, en revanche, sont très rares.

Combien de temps reste-t-il dans la salive ?

Les tests de salive pour le CBD ou le THC, tout comme les tests capillaires, sont très peu courants dans le cadre d'un emploi ou à des fins juridiques. Les composants de la drogue, en revanche, peuvent être reconnus quelques minutes après la prise et peuvent durer jusqu'à 36 heures, selon la dose et la fréquence d'utilisation.

Si vous consommez régulièrement des quantités importantes de produits à base de CBD, ce test ainsi que les autres peut être en mesure de le détecter plus longtemps.

Le CBD va-t-il vous faire échouer un test de dépistage de drogues ?

Bien qu'il soit peu probable que le CBD vous fasse échouer à un test de dépistage de drogues, il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Le THC est interdit par la loi, c'est pourquoi, la plupart des tests de dépistage de drogues le recherchent (à l'exception de quelques-uns).
Cela dit, il est essentiel de comprendre que les grossistes en CBD peuvent légalement vendre des produits CBD contenant jusqu'à 0,2 % de THC. Toutefois, comme cette quantité est très faible, il est peu probable qu'elle apparaisse lors d'un test de dépistage de drogues. Pour risquer d'échouer à un test de dépistage, vous devriez consommer une grande quantité d'huile de CBD à spectre complet, comme 1 000 mg ou 2 000 mg par jour.

Les techniques de désintoxication

Il est maintenant temps de trouver comment éliminer plus rapidement le CBD, le THC et les autres cannabinoïdes de votre système. Même si vous avez pris du CBD dans les 24 heures précédant votre dépistage, cette méthode peut accélérer la vitesse à laquelle votre corps métabolise le CBD et réduire vos chances d'obtenir un test positif. La première étape consiste à cesser d'utiliser tout produit contenant du THC. Il s'agit d'arrêter d'un seul coup. En réduisant à zéro votre consommation de CBD et de THC, vous pouvez garantir qu'aucun nouveau métabolite de CBD ou de THC n'apparaîtra dans votre système avant le test.

La deuxième étape consiste à aller à la salle de sport. L'exercice augmente votre métabolisme en vous faisant transpirer et en amenant votre corps à décomposer les cellules graisseuses pour obtenir de l'énergie. Selon des recherches, 45 minutes d'activité aérobique intensive pourraient stimuler votre taux métabolique et aider le CBD à quitter votre corps plus rapidement. N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau et de maintenir une alimentation équilibrée. L'eau est nécessaire au corps pour nettoyer et éliminer les polluants. Il est plus difficile pour votre métabolisme d'éliminer le CBD de votre système si vous mangez beaucoup de graisses, de sucreries et de repas transformés.

Le CBD est-il une substance sûre ?

Le CBD est dérivé du chanvre, un type de plante Cannabis sativa qui ne contient que des traces de THC. Le CBD semble avoir des effets sur certaines substances chimiques du cerveau, bien qu'ils ne soient pas les mêmes que ceux du THC.

Le CBD semble être généralement bien toléré, selon une étude préliminaire. Le CBD pourrait être plus sûr que d'autres médicaments pour traiter certains troubles, comme l'épilepsie, selon une étude. Gardez à l'esprit les considérations de sécurité suivantes :

  • certains médicaments peuvent être affectés par les produits à base de CBD. Par conséquent, avant de commencer un régime de CBD, consultez votre médecin, en particulier si vous suivez un plan de traitement pour une affection médicale ;
  • selon des études, les repas riches en graisses peuvent augmenter considérablement les concentrations sanguines de CBD, ce qui accroît le risque d'effets négatifs. Lorsque vous consommez du CBD avec des repas gras, faites attention ;
  • commencez toujours par la plus petite dose possible.

Conclusion

La durée d'action du CBD dans votre organisme peut aller d'un jour à quelques semaines. La durée dépend d'un certain nombre de paramètres, dont le métabolisme, la dose, la voie d'ingestion et la fréquence d'utilisation. Si vous vous inquiétez d'un test de dépistage de drogues en cours, n'oubliez pas que la majorité d'entre eux sont conçus pour détecter le THC. Certains produits à base de CBD peuvent contenir une quantité infime de ce cannabinoïde, mais il est peu probable que le test soit positif.
Ce qui importe le plus, c'est que vous achetiez du CBD auprès d'un distributeur de CBD ou d'un vendeur direct réputé. Pour une transparence totale, les grossistes de CBD réputés font tester leurs produits. Vous pouvez faire vos achats en toute confiance, sachant que le produit que vous utilisez est sûr, efficace et légal.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire